Communiqué de presse de Nicolas Bay, Député français au Parlement européen , Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés »

Ce matin sur RMC, Christophe Castaner a confirmé le retour en France de 130 djihadistes qui ont combattu en Irak et en Syrie, précisant que « ce sont des Français avant d’être des djihadistes ».

Ainsi donc, après s’être livrés à toutes sortes d’exactions barbares, les djihadistes de retour en France seraient pris en charge par la justice et nos structures d’accueil, et cela aux frais du contribuable. Cette décision de les accueillir, et donc de les protéger, est d’autant plus scandaleuse que 450 détenus radicalisés seront d’ores et déjà libérés au cours de l’année comme l’avait annoncé la ministre de la Justice.

Les propos du ministre de l’Intérieur sont irresponsables. Par leur engagement aux côtés de groupes ayant déclaré la guerre à notre pays, ayant commis des attentats ignobles sur notre territoire, ces djihadistes ont délibérément choisi de rompre avec la France et rien ne justifie qu’elle leur accorde une quelconque protection.

Plutôt que de préparer leur retour le gouvernement devrait tout faire pour les empêcher de revenir sur le territoire ! Ils doivent être jugés par les autorités compétentes syriennes et irakiennes, et assumer les conséquences des atrocités qu’ils ont commises dans ces pays.