Communiqué de presse de Nicolas Bay
Député français au Parlement européen
Co-Président du groupe « Europe des nations et des libertés »

Hier, lors d’une visite de la chancelière allemande Angela Merkel, le président du Sénégal, Macky Sall, a tenu un discours lucide et ferme sur la question des émigrés qui quittent l’Afrique pour venir clandestinement en Europe. « La vocation de la jeunesse africaine n’est pas d’atteindre les rives de l’Europe. Nous devons combattre l’émigration clandestine, les réseaux de passeurs et trouver des solutions sur le continent africain ! » a-t-il notamment déclaré avec force.
Loin de l’aveuglement idéologique de Merkel et Macron, qui poussent des millions d’Africains à tenter de venir clandestinement en Europe, Macky Sall a bien compris l’enjeu pour son continent. Les jeunes hommes qui tentent le voyage pour des raisons économiques, pourraient représenter une richesse pour l’Afrique, et finissent par échouer dans nos pays dont certains souffrent déjà d’un chômage très élevé.

Les peuples d’Europe n’en peuvent plus de cette immigration massive qu’ils subissent depuis des décennies. L’Afrique souffre de cette émigration qui ne peut être une perspective d’avenir. Comme l’a bien compris et dit le président sénégalais, et comme le dit le Rassemblement National depuis longtemps, la seule solution viable pour l’Europe et pour l’Afrique repose dans de saines relations de partenariat et dans une lutte commune contre l’émigration et l’immigration !