Communiqué de presse Nicolas Bay, Vice-président du Front National, Député français au Parlement européen

 

L’Allemand Martin Selmayr, tout-puissant directeur de cabinet de Jean-Claude Juncker, vient d’être nommé Secrétaire Général de la Commission européenne, ce qui va renforcer encore davantage son influence. Alors qu’il ne s’est jamais présenté à une élection, cet eurocrate va pouvoir prendre des décisions qui auront des répercussions directes sur plus de 500 millions d’Européens.

Désormais installé durablement au pouvoir à Bruxelles, M. Selmayr va pouvoir former un triumvirat avec Klaus Welle, Secrétaire Général du Parlement européen, et Helga Schmid, Secrétaire Générale du Service européen d’Action extérieure : tous trois sont membres du parti d’Angela Merkel ! Ils concentrent un pouvoir exorbitant, sans avoir de comptes à rendre. C’est le triomphe d’une bureaucratie toujours plus antidémocratique qui défend avant tout les intérêts allemands au détriment des autres nations qui composent l’Union européenne.

Il est grand temps de se tourner vers un projet alter-européen, porté par le Front National et ses alliés au sein de l’Europe des Nations et des Libertés, pour une Europe qui soit enfin respectueuse de l’identité et des intérêts des peuples qui la composent.