Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front national, Député français au Parlement européen

Alors que le pouvoir d’achat des Français ne cesse de diminuer et qu’il est difficile pour les Français de baisser leur consommation en carburant au quotidien, en particulier pour nos compatriotes qui vivent dans les territoires ruraux ou périphériques, le gouvernement a décidé d’augmenter encore les taxes sur le diesel en 2018.

Cette décision est aussi injuste qu’inutile écologiquement dans la mesure où l’État a incité pendant des années les automobilistes à opter pour des véhicules diesel et que dans le même temps, comme l’a reconnu ce matin Christophe Castaner, une hausse des taxes sur l’essence est également envisagée. Si gasoil comme essence sont frappés par une hausse des prix à la pompe, comment en effet favoriser la consommation du carburant le moins polluant ?

S’il est nécessaire de prendre des mesures en faveur de la protection de notre environnement, la politique qui consiste en une punition fiscale pour des millions de nos compatriotes déjà accablés d’impôts et de taxes, et confrontés à la paupérisation, n’est en aucun cas une solution. L’écologie ne doit pas être punitive mais incitative.